A petits pas : « Sur le chemin de Stevenson » du Puy en Velay à Saint Jean du Gard

“Je ne voyage pas pour aller quelque part, mais pour voyager ; je voyage pour le plaisir du voyage.
L’essentiel est de bouger ; d’éprouver d’un peu plus près les nécessités et les aléas de la vie, de quitter le lit douillet de la civilisation, et de sentir sous ses pieds le granit terrestre avec, par endroits, le coupant du silex.”

 R. L. Stevenson – extrait de Voyage avec un âne dans les Cévennes

Du Puy en Velay à Saint Jean du Gard  : 280km à pieds avec des chiens de traîneau

Il s’agit d’aider Bérangère 25 ans et Régine 62 ans, musher, infirmière, zoothérapeute et famille d’accueil qui avec 3 adolescents, Jérémy (14 ans), Mickaël (14 ans) et Ryan (14 ans), 2 enfants Lanna (11 ans) et Valentine (12 ans) issus de structures d’accueil et/ou de placements, parfois déscolarisés ou en difficultés. Ils ont décidé d’organiser un voyage du 8 au 28 août sur les traces de Stevenson avec comme compagnon de voyage des chiens de traîneau.

Permettre ainsi, à ces jeunes et ces enfants de partir à la rencontre et à la découverte d’autres lieux, d’autres gens, d’avoir des vacances originales et pleines d’émotions, d’être les acteurs/réalisateurs de leur vie, prendre soin de soi et de l’animal ami et compagnon de route, retrouver la confiance en soi.

Le coût du projet est de 5600€.

Aide accordée : 1700€

Des nouvelles au 2 septembre :

A   petits pas « une petite grande aventure »
“9 Aout  2016 : nous voilà partis avec nos chiens , nos sacs à dos , les yeux plein d’étoiles , pour faire le chemin de « Stevenson » , du Puy en Velay à Saint Jean du Gard , 240km à pieds accompagnés de nos chiens de traîneau ( mode cani-randonnée) .
Quatre enfants issus de foyers d’accueil  Jerémy,Mickaël, Lanna , Valentine,  une vieille dame Régine famille d’accueil relais et passionnée de chiens de traîneau , Antoine étudiant en aquaculture et passionné de nature .
Nous avons commencé ce chemin sous la pluie , mais le soleil nous a comblé pour les jours suivants , paysages remarquables sur les plateaux  , levers de soleil et lumières matinales apportant une ambiance de rêve , des rencontres , des sources , des fontaines , des abris étranges dans les champs pour les paysans d’autrefois , des forteresses des villages tout petits ,  tout ceci nous a fait oublier les km parcourus en montée en  descentes sur les sentiers muletiers , les pierres noires , les pierres blanches , les pierres glissantes , les pointues , les traitresses …
Nous avons avancé à petits pas mais surs , sereins , enthousiastes , remplis de bon air , de nature , de calme , notre chemin nous a soudé , apaisé , développé , éveillé , que de bons moments , quelques mauvais aussi bien sur mais si vite oublié .
Nous avons fait le plein de sensations , nous sommes allés de l’avant tout en ayant conscience d’y aller doucement , de mériter l’arrivée de la savourer ..
Le quotidien a pris une autre allure aussi : emmener l’essentiel ( dormir , manger , boire ), faire l’essentiel(dormir manger boire) , voir  et déguster ce qui nous entoure , profiter des chiens bons compagnons de voyage , s’arrêter à l’ombre d’un bel arbre ..
Nous sommes allés  à pieds jusqu’à  « Notre dame  des neiges » milieu du parcours , ensuite nous avons eu quelques soucis avec une petite et nous avons fait des étapes plus légères et partagées mais  ce cours de géographie , de sciences humaines , de communication , d’architecture « GRANDEUR NATURE » nous ne sommes pas prêts de l’oublier et nous comptons bien refaire ce genre de voyage sans grandes prétentions mais offrant beaucoup de trésors !!
Merci « Aux enfants de Sylvie »  de nous avoir aidés à réaliser ce projet  , d’avoir aidé ces enfants à grandir un peu dans l’harmonie de notre environnement , d’avoir compris un peu plus « Rien ne sert de courir »….  “

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.


*