Nicolas double diplôme Ecole Nationale des Arts et Métiers Paristech

Nicolas, 22 ans, boursier, BAC scientifique en poche a intégré les classes préparatoires aux grandes écoles du Lycée militaire d’Aix en Provence afin d’être bien préparé et se donner les moyens de la réussite même s’il est issu d’un milieu peu aisé. En effet, les frais de scolarité sont pris en charge par l’Etat. En 2014/2015, il a ainsi pu intégrer avec brio l’Ecole Nationale Supérieure des Arts et Métiers Paristech. Ses très bons résultats scolaires lui permettent de faire à compter de mars 2016 un double cursus tant en France qu’aux USA (Georgia Tech) si et seulement si il a pu réunir la somme nécessaire pour payer le coût des études aux States.

Malgré de très nombreuses démarches et sollicitations, il n’a obtenu que des réponses négatives. Il a lancé un appel à soutien qui est arrivé jusqu’aux oreilles d’un des administrateurs de l’association d’autant que faute de caution, sa banque ne lui a pas accordé de prêt étudiant.

Ayant l’ambition de travailler dans le domaine de l’aéronautique, très motivé, brillant, il a besoin d’un soutien financier indispensable à la réalisation de son projet.

coût du projet : 25 400€

Aide accordée : don 5000€ et aide à la souscription d’un prêt 1% de 12 000€ remboursable après les études

Des nouvelles le 30 août 2016 :

” Bien que tôt comparée aux autres écoles, ma rentrée s’est très bien passée. Pour l’heure je suis les cours au sein de l’antenne européenne de Georgia Tech à Metz. Malgré mes craintes, l’adaptation climatique s’est faite en douceur et il fait même très chaud la journée.

La promotion est composée d’environ 300 étudiants repartis comme suit :
– 50 étudiants français issus de différentes écoles et effectuant un double diplôme comme moi
– 100 étudiants américains en provenance d’Atlanta qui suivent les cours avec nous.
– 150 étudiants américains “undergraduate” (qui sont ici pour obtenir leur licence).

Les cours sont vraiment passionnants et nettement plus complets que ce que j’ai pu faire avant.

En parallèle je passe divers entretiens afin d’obtenir un stage à partir de janvier avant de m’envoler pour les US.”

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.


*