Marie-Laure S. Formation de psychomotricienne – reconversion professionnelle

Marie-Laure, 39 ans s’est engagée depuis 3 ans dans un processus de reconversion professionnelle. Elle a entamé une formation pour devenir  psychomotricienne, ayant été reçu au sein de l’école de Marseille. Il lui reste une année d’étude afin de présenter en juin 2018 le DE de psychomotricien. Sa situation matrimoniale et financière ayant changé, elle se retrouve dans l’impossibilité de financer en totalité sa dernière année d’étude.

Au regard de sa situation personnelle et du salaire d’un psychomotricien débutant (1300 euros net), elle ne peut pas envisager de faire un prêt bancaire. En recherchant une autre solution, une amie lui a parlé  de l’association.

Elle a déjà trouvé 2 stages de professionnalisation pour septembre : l’un dans le service de médecine et de réadaptation de l’hôpital des armées de Desgenettes et l’autre dans un SESSAD à Rillieux-la-Pape. Elle a également trouvé ses 2 stages courts chez une psychomotricienne en libéral et dans un CAMPS spécialisé dans les troubles précoces de la relation.

Le coût de la dernière année est de 8470€.

Aide accordée : 1000€

Des nouvelles au 26 août 2019 :

” Suite à l aide de l association et de mon école, j ai pu continué mes études malgré ma séparation. J ai obtenu mon diplôme de psychomotricienne en juin 2018. Depuis septembre 2018, je travaille  à mi-temps dans une maison d’ accueil spécialisé pour adulte autiste avec déficience intellectuelle à Décines et depuis janvier 2019 à mi-temps à la crèche Pepilou de Villeurbanne qui accueille 1/3 d enfants handicapés ou malades. C est dans ce cadre que je travaille avec Adèle Chambord . Je suis donc à plein temps dans 2 structures différentes et cela me convient très bien pour l’ instant. Je vous remercie encore pour votre aide qui m a aidé financièrement et psychiquement. “

 

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.


*