Nell C. Stage de conservation maritime en Afrique du Sud du 8 juillet au 29 juillet 2019

Actuellement en Licence 2ème Année de Biologie, Nell souhaite réaliser son stage en Afrique du Sud  durant 3 semaines du 8 juillet au 29 juillet 2019 . Son stage a trois objectifs : confirmer son orientation professionnelle (Biologiste marin), acquérir de l’expérience dans ce domaine et découvrir ce pays.

Le coût du projet est de 3056€.

Aide accordée : 500€

Des nouvelles au 5/11/2019 :

2nell 3nell 4 Nell nell

” J’ai fait un Safari dans une réserve, la météo n’était pas très clémente ce jour la mais ce fut quand même une belle aventure : j’y ai vu des girafes, zèbres, yack, hippopotames …

J’ai été dans un sanctuaire de singe ou j’étais dans une sorte de forêt ou les singes étaient libres, j’ai donc pu les voir de près. Ici un Lémurien au repos (oui ils sont vraiment en position Bouddha)

J’ai par la même occasion étais dans un sanctuaire d’oiseau. Ils étaient libres dans une volière ou nous pouvions circuler. J’ai pu voir beaucoup d’oiseaux fantastiques tels que ce perroquet sur la photo mais aussi des flamants roses et beaucoup d’autres dont je ne connais pas le nom.

J’ai aussi pu réaliser un de mes autres rêves depuis toutes petites lorsque nous sommes allés dans la réserve de Knysna. J’ai pu voir un éléphant, et même le toucher 😊

Au travers de différentes marches il m’a été accordé de voir de très beaux paysages comme le montre ces photos ci-dessous.

J’ai vraiment apprécié tout ce qu’il m’a été offert de faire durant ce stage et j’ai profité de chaque seconde de ces 3 semaines passée là-bas. Rester une ou deux semaines de plus n’aurait pas été de trop 😊

Ce stage m’a permis de réaliser plusieurs de mes rêves tels que tout d’abord voir des baleines, requins et dauphins mais en particulier voir une baleine à bosse faire un saut juste devant moi. Ce moment était juste MAGIQUE, je n’aurais jamais cru pouvoir le voir un jour.

De plus cela m’a permis de vraiment confirmer le penchant que j’avais pour la biologie marine et m’a fait encore plus vouloir devenir biologiste marin.”

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.


*